Formation DPC Basse Vision pour Opticien

La basse vision est un problème de santé publique majeur. Elle touche en majorité les personnes âgées. Celles-ci peuvent être affectées de différentes pathologies. La cause la plus fréquente de basse vision chez la personne de plus de 65 ans est la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Avec le vieillissement de la population, la hausse significative des cas de personnes atteintes de DMLA est inéluctable. Pour autant, d’autres maladies, comme le glaucome ou la rétinite pigmentaire, sont associées à des étiologies très différentes et sont susceptibles de toucher des personnes de tout âge.

Lire la suite

La basse vision est un problème de santé publique majeur. Elle touche en majorité les personnes âgées. Celles-ci peuvent être affectées de différentes pathologies. La cause la plus fréquente de basse vision chez la personne de plus de 65 ans est la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Avec le vieillissement de la population, la hausse significative des cas de personnes atteintes de DMLA est inéluctable. Pour autant, d’autres maladies, comme le glaucome ou la rétinite pigmentaire, sont associées à des étiologies très différentes et sont susceptibles de toucher des personnes de tout âge. Quelle que soit la cause de la basse vision dont est atteinte la personne, celle-ci va connaître un fort risque de perte d’autonomie dans sa vie quotidienne.

Dans ce contexte, les formations continues proposées par ISOForm en basse vision ont pour objectif d’apporter une expertise aux professionnels de la vision dans l’accompagnement des personnes malvoyantes. Des connaissances indispensables aux aides techniques, en passant par le conseil et le soutien psychologique, ces formations dans le cadre du développement professionnel continu (DPC) sont pensées pour les professionnels qui souhaitent acquérir une maîtrise plus grande dans les techniques liées à la basse vision.

 

Premiers pas en basse vision

La formation BV1 a pour objectif de procurer aux opticiens les bases indispensables pour la prise en charge des personnes malvoyantes. En 2 journées mêlant apports théoriques et savoirs pratiques, les participants acquièrent les compétences fondamentales en basse vision.

Cette formation DPC délivre notamment les connaissances sur les pathologies menant à la cécité. Elle fournit en outre les techniques d’accompagnement psychologique spécifiques au public concerné. Cette formation permet de découvrir les équipements disponibles pour venir en aide aux personnes atteintes de basse vision, qu’elles soient d’ordre pratique ou visuel. Au terme des deux jours, les opticiens sont en mesure de réaliser des équipements simples, adaptés aux personnes malvoyantes, qui améliorent sensiblement leurs qualités de vie au quotidien.

Enfin, sont présentées aux participants les dernières découvertes technologiques et les pratiques les plus avancées dans le domaine de la recherche médicale en ophtalmologie. Les outils pédagogiques tels que les supports écrits et les projections sont délivrés à tous les participants. Ceux-ci peuvent ainsi s’y référer pour optimiser leurs pratiques professionnelles.

 

Devenir expert, et développer son activité en basse vision

La formation BV 2 s’adresse aux opticiens qui veulent enrichir leur activité professionnelle avec une spécialité en basse vision. Organisée sur 2 journées, cette formation délivre aux professionnels de la vision toutes les connaissances et les techniques nécessaires à la prise en charge globale des personnes malvoyantes.

Au niveau psychologique, les participants acquièrent des outils pratiques pour accompagner la personne malvoyante dans son parcours ainsi que des supports de vulgarisation pour lui permettre de comprendre aisément sa pathologie et consentir de façon éclairée aux soins disponibles et aux aides pratiques.

Au niveau technique, cette formation continue délivre toutes les connaissances relatives aux pratiques avancées en matière de déficience visuelle, que ce soit en ce qui concerne les méthodes d’évaluation de la lumière reçue par l’œil, de résistance à l’éblouissement, ou de l’emmétropisation du sujet.

Les participants sauront conseiller et tester avec la personne malvoyante les différents systèmes optiques grossissants ainsi que ceux confectionnés pour élargir le champ visuel. Enfin, la formation fournit les clés pour élaborer un partenariat avec d’autres professionnels de la basse vision.